• L'Ecole des Sables

    a pour principal objectif de participer activement à la scolarisation des enfants touaregs l école de Taboye au Mali

  • Ils sont arrivés à Bamako dans la nuit du 2 au 3 octobre et sont restés sur place quelques jours, le temps de se présenter, tous les 5, à l’administration pour prouver leur retour sur le territoire malien. Ils ont ensuite pris le bus pour rejoindre Gao, puis le taxi brousse pour arriver sur  le camp d’Aginfanana.

    Tout le monde était donc de retour vers le 20 octobre, avec plein de souvenirs dans la cœur et la tête.

    fut le moment de partager tout cela avec les autres élèves de l’école et d’ouvrir les sacs !!!

    La rentrée scolaire sur le camp :

    Pour la 4° année consécutive, la rentrée des élèves de l’Ecole Des Sables a eu lieu sur le camp d’Aginfanana, près de Gao (l’école à Taboye restant encore trop dangereuse pour Ibrahim et pour les élèves). Les élèves font désormais classe dans deux salles en dur (construites il y a deux ans par les parents). Celle des plus grands est équipée de quelques bureaux. Ahmed, qui habite sur le camp, avait déjà repris l’école courant septembre, avec des élèves impatients de retrouver l’école.

    Cette année, les effectifs restent stables : 73 élèves. Il nous est impossible pour l’instant d’en accueillir davantage, le nombre de professeurs sur le camp et de salles de classe restant identiques, et notre budget restant serré. Les élèves sont répartis en 3 classes et pris en charge par Ibrahim, Ahmed et Hama, tous deux en formation pour devenir professeur. L’objectif est de faire découvrir et acquérir la langue française aux nouveaux élèves, de leur apprendre à lire, écrire et compter. Les élèves qui étaient déjà scolarisés sont rentrés dans la lecture et l’écriture, comme ont pu nous le montrer Innagma et Allouwa, en classe à Créon avec nous, qui s’est révélé très performant aussi en calcul. Ces élèves seront donc en 3° année, avec un groupe plus avancé qui aura un niveau de 4° année.

    Les premières années travaillent sur des nattes.

     

    Une partie des parents de ces élèves vivent sur le camp à l’année, d’autres parents, éleveurs nomades, confient leurs enfants à Ibrahim et aux familles sédentaires pour qu’ils puissent suivre les cours. Les familles sont partenaires du projet, elles ont construit les salles de classe et prennent en charge les enfants dont les parents sont nomades.

    Ahmed a fait la rentrée sur le camp au mois de septembre avec les plus grands. Ibrahim et Hama ont repris les cours à leur de retour à Aginfanana autour du 20 octobre. Ce fut le moment pour Allouwa et Innagma de partager avec leurs camarades leurs expériences et découvertes de ce mois vécu en France.



  • L’association Ecole Des Sables de Bordeaux a organisé l’accueil d’Ibrahim, Hama, Allouwa et Innagma au mois de septembre à Bordeaux. Ibrahim a aussi fait venir son plus jeune fils Mossa, qui a été accueilli à Vendays. L’arrivée a eu lieu fin août, les papiers administratifs ayant été longs à obtenir, mais ils étaient là pour la rentrée scolaire : à Créon pour Innagma et Allouwa, à Vendays pour Mossa.

    Nos objectifs d’accueil ont évolué depuis deux ans, puisque nous continuons à accueillir des élèves mais aussi Hama, le maître des élèves de 1° et 2° année, pour assurer sa formation. Il est ancien élève lui-même de l’Ecole Des Sables. Ahmed, maître des 3° année est venu les deux années précédentes pour se former aussi pendant un mois et repartir avec du matériel et un petit bagage pédagogique.

    Allouwa et Innagma, âgés de 9 et 7 ans, sont donc devenus des élèves de l’école de Créon à partir du 2 septembre et ont partagé la vie de leur famille d'accueil pendant un mois, rencontrant ainsi, Victor et Victor, eux-mêmes élèves de CM2. Encore non francophones, Allouwa et Innagma se sont peu à peu mis au français, accompagnés par leur famille d’accueil, les copains d’école et les temps de classe. Hama était là pour assurer les traductions, en classe notamment, si besoin. Ils ont ainsi beaucoup appris et découvert durant ces quatre semaines. Les échanges ont été nombreux avec nos élèves créonnais et grâce à leur famille d’accueil : sur les modes de vie, les habitudes alimentaires, les jeux, la découverte de notre environnement : la forêt, l’océan…, les sorties vélo à l’école, le judo pour Innagma, le rugby pour Allouwa, les ateliers cuisine, les habitudes de classe et le fonctionnement de l’école…autant de surprises et d’adaptation.

    Mossa, 9 ans, a fait sa rentrée à l’école de Vendays et a été accueilli par une famille de l’école. Il a pu profiter au maximum de son nouvel environnement naturel : la forêt et l’océan, bien loin de ses habitudes à Fana (où il est scolarisé), ou sur le camp cet été. Mossa parle, lui, parfaitement le français, c’est la langue officielle de l’école au Mali, et celle qu’il pratique en continue lorsqu’il est à l’école à Fana.

    Ibrahim a pu se rendre dans les écoles et le collège partenaires de notre association et ainsi continuer à faire vivre le projet de l'Ecole des Sables.

    Hama, 21 ans, a été accueilli pour cette seconde expérience dans les classes de primaire à Créon afin de se former à l’apprentissage de la lecture, de l’écriture et du calcul, découvrir et construire du matériel pédagogique, préparer et vivre des séances avec les enseignants.

    Beaucoup de découvertes pour Hama, tant sur le plan du matériel à utiliser que des méthodes pédagogiques. Il a ainsi passé beaucoup de temps en observation dans les classes pour voir les différents modes d’organisation, le travail en petits groupes ou en ateliers, consulter des manuels et livres du maître. Il a eu des temps de travail avec les différentes enseignantes, investies dans le projet, pour l’aider à construire des séances, du matériel, et diversifier ainsi ses façons de faire. Hama, présent en continu sur l’école, a aussi pu témoigner de sa vie sur le campement, du mode de vie des Touaregs : auprès des élèves : intervention dans les classes des plus grands sur le puits, les différentes habitations, l’élevage…avec les plus petits : les animaux. Hama assure le rôle de professeur sur le camp depuis la rentrée 2017/2018, formé et aidé par Ibrahim. L’association, cette année encore, encourage vivement Hama et Ahmed à se présenter au concours de professeur au Mali afin d’obtenir leur diplôme et d’avoir ainsi une reconnaissance de l’état malien : mais cela prévoit d’être long…

    Ibrahim, Hama, Allouwa, Innagma et Mossa sont repartis le mercredi 2 octobre au Mali avec 10 sacs de 23kg ! remplis de vêtements et de fournitures scolaires (dons des familles des écoles partenaires : merci !).



  • Les élèves de l’école ont passé les deux mois de vacances sur le camp ou en rejoignant leur famille nomade pour certains. Les plus grands élèves scolarisés à Fana sont aussi venus à Aginfanana pour ceux qui y ont leur famille : Tarzenat, Hameye, Adjoda…

     

     

     



  • Premières photos d'Ibrahim, Hama, Mossa (qui va à Vendays), Agaly (qu'on appelle Aloua!) et Innagma...Tout le monde est en plaine forme après une semaine à Angers avec les petits princes des sables. Nous avons mangé avec les familles d'accueil tandis que Ibrahim accompagnait Mossa à Hourtin, il était de retour  pour faire la rentrée avec Créon ce matin
    Rendez-vous samedi 28 septembre pour un déjeuner partagé à l'école ste Marie de Créon

     



  • Activités pédagogiques, jeux, et echanges culturels sont au programme de cette belle aventure !



  • A l'école Saint Joseph de Vendays, une de nos écoles partenaire avec Ibrahim on apprend à faire le pain, on écrit le Tamashek et on découvre les vertus de l'habit bleu qui sert de cachette, de ventilateur, et à se frotter le ventre discrètement quand on a bien mangé merci à Céline Coutureau et son équipe pour cet échange riche !
    www.ecoledessables.com